Janie, végé et fière de l'être

There are no translations available.

Concept et adaptation des réponses par Martine Girard

 

Prénom : Janie, 30 ans

 

Végé depuis : plus d'un an et demi et membre de l’AVM depuis moins d'un an. Le guide des restos est très apprécié !!

 

Mon déclic pour devenir végé a été le visionnement du documentaire Blackfish durant lequel j'ai pris conscience que les animaux autres qu'humains peuvent vivre des souffrances physiques et émotionnelles en raison des activités humaines. Je ne voulais plus cautionner ces souffrances par mes choix alimentaires et vestimentaires. 

 

Comme je ne mangeais de la viande qu'une fois par semaine, alors ça été assez simple! Mon époux et moi avons commencé par remplacer ce repas de viande par un repas végétarien. Ensuite, nous avons enlevé les œufs. Nous avons été surpris de découvrir des alternatives pour toutes nos recettes! Ensuite, nous avons arrêté de consommer des produits laitiers. Au bout de trois semaines, nous étions végétaliens. Pour ce qui est de nos enfants (5 ans et 2 ans à ce moment là), ils ont facilement adopté cette nouvelle manière de s'alimenter à la maison. Par contre, nous les avons laissés libres de choisir ce qu'ils voulaient manger lorsque nous étions en visites (c'est toujours le cas). Notre plus jeune mange omnivore à la garderie. Pour nous, c'est plus simple à gérer ainsi.

 

La famille proche a bien accueilli le changement. Ce qui est chouette, c'est qu'ils ont souvent le souci de nous offrir une option végé lors des repas de famille. Pour les grandes occasions, comme Noël, nous partageons avec plaisir nos bonnes recettes végétaliennes! Avec les amis, ça a été très facile avec certains et un peu plus compliqué avec d'autres. Petit à petit, ils se rendent compte que les repas que nous partageons sont tout aussi savoureux et festifs! Sinon, nous avons reçu de nombreuses moqueries de la part de trois membres de notre famille. Avec l'accumulation, j'ai fini par me sentir blessée. Ça n'a pas été facile, mais j'ai appris à m'exprimer avec assurance et respect pour que cessent ces commentaires négatifs.

 

Sinon, j'ai développé une plus grande confiance en cuisine! Je peux maintenant improviser des plats délicieux, contrairement à l'époque où je suivais les recettes à la lettre. Nous avons réduit notre production de déchets. Je pense aussi que notre capacité à être empathique s'est accrue. Nos enfants développent leur goût pour une grande variété d'aliments. Finalement, je me sens davantage cohérente (valeurs, priorités, actions).

 

Ton livre de recettes préféré ? Ou ton livre qui parle de végéta*isme préféré : Vegan de Marie Laforêt et Je mange avec ma tête d'Élise Desaulniers.

 

Pourquoi être végé est-il important pour toi ? Réponse de ma fille, Florence (6 ans) : « Parce que ça fait moins de pollution et parce que les animaux sont comme nous, ils sont vivant, ils mangent, ils font des bébés et ils veulent être en liberté ». 

 

Mon plus beau moment fut lors du troisième anniversaire de mon garçon qui coïncidait avec la fête de la ruelle. Quand je suis arrivée avec le gâteau au chocolat, plusieurs enfants se sont approchés pour en profiter. Parmi eux, le fils d'une connaissance semblait incertain. Quand il a su que le gâteau ne contenait ni oeuf ni lait, son regard s'est illuminé. C'était la première fois qu'il pouvait partager un gâteau d'anniversaire malgré ses allergies!

 

« L'opinion exprimée dans le cadre de cette chronique, est celle de son auteur et ne reflète pas nécessairement l'opinion, ni n'engage l’AVM »

 

Search

Newsletter

Frenchfr-FREnglish (United Kingdom)